DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Référendum sous haute tension ce samedi au Zimbabwe


Zimbabwe

Référendum sous haute tension ce samedi au Zimbabwe

En jeu, une nouvelle Constitution qui ouvrirait la voie à une démocratisation du pays. Les mandats présidentiels seraient notamment limités à deux quinquennats. Une mesure qui ne serait pas rétroactive. Du coup l’actuel président, Robert Mugabe, pourrait briguer à nouveau le poste qu’il occupe depuis plus de trente ans. Cet homme de 89 ans est contraint de gouverner avec son principal rival, le Premier ministre Morgan Tsvangirai ici à l‘écran au sein d’une coalition d’union nationale.

En 2008 les deux hommes forts du pays ont signé un accord pour mettre un terme à la campagne électorale sanglante qui les opposait pour la magistrature suprême. Des violences qui semblent aujourd’hui reprendre. Officiellement, le président est favorable au changement de Constitution. Mais le chef du gouvernement accuse son rival d’avoir enlevé l’un de ses collaborateurs et d’avoir tué l’enfant d’un membre de son parti.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Une Suisse victime d'un viol collectif en Inde