DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chypre : négociations en cours pour adoucir le plan de sauvetage de l'UE

Vous lisez:

Chypre : négociations en cours pour adoucir le plan de sauvetage de l'UE

Taille du texte Aa Aa

Des négociations sont en cours à Chypre pour rendre moins douloureux le plan de sauvetage de l’Union européenne, qui prévoit de taxer tous les dépôts bancaires. Un plan très impopulaire sur l‘île. Initialement prévu ce lundi, le vote au Parlement est reporté à mardi. Pour le président Nicos Anastasiades, ce plan est la solution “la moins douloureuse”. En contrepartie d’un prêt de dix milliards d’euros, Chypre doit taxer les dépôts bancaires, et les négociations gouvernementales en cours portent sur la répartition de cette taxe.

Les Chypriotes sont partagés: près de 70% rejettent le plan, mais 60% souhaitent rester dans la zone euro. Ana Yanjosi, une manifestante, rejette l’ingérence de l’UE dans son pays: “On ne demande rien à personne, on a vraiment pas besoin d‘être redevable envers nos voisins, et nous ne voulons pas être impliqués dans cette troisième guerre mondiale financière qui a lieu en ce moment. Parce qu’il s’agit bien d’une guerre, et nous ne voulons pas de l’Allemagne ici, nous ne voulons pas de son aide.”

Le gouvernement veut modifier le dispositif prévu, à savoir réduire la taxation des plus petits épargants, et alouridir celle qui pèse sur les dépôts élevés. Le plan initial prévoyait des taux à 6.7% et 9.9% avec un seuil à 100.000 euros. Chypre propose un taux plus faible à 3% et un taux plus élevé à 15%, avec des seuils à 100.000 euros et 500.000 euros.