DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hongrie : un journaliste antisémite et anti-rom décoré par le gouvernement


Hongrie

Hongrie : un journaliste antisémite et anti-rom décoré par le gouvernement

Le gouvernement hongrois du Premier ministre conservateur, Viktor Orban, a décerné lors de la Fête nationale le 15 mars plusieurs distinctions à des personnalités ouvertement d’extrême-droite.

Parmi elles, Ferenc Szaniszlo, journaliste à la télévision Echo TV, proche du parti conservateur de Viktor Orban, le Fidesz, a reçu le Prix Tancsics, une des plus hautes distinctions pour un journaliste. Le prix est nommé d’après Mihály Táncsics, écrivain, éducateur et journaliste hongrois du XIXe siècle.

Le journaliste récompensé, Ferenc Szaniszlo est connu pour développer des thèses antisémites et anti-roms. Il avait été sanctionné par l’Autorité de surveillance des médias en 2011 pour avoir comparé les Roms à des “singes”.

Le ministre hongrois des Ressources humaines, Zoltan Balog, a expliqué que cette distinction était “regrettable”, affirmant ne pas être au courant des déclarations antisémites de Ferenc Szaniszlo. Il a précisé qu’il n’y avait aucune possibilité juridique pour lui d’annuler la remise du Prix Tancsics.

En signe de protestation, une dizaine de journalistes, qui avaient reçu ce prix par le passé, l’ont rendu aux autorités.

(Avec AFP)

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Venezuela: "complot américain pour assassiner le leader de l'opposition"