DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Chypre dit non au plan d'aide international


Chypre

Chypre dit non au plan d'aide international

Le Parlement chypriote a rejeté le plan de sauvetage de l’Union européenne. En échange d’une aide de 10 milliards d’euros, ce plan prévoyait un effort de Chypre : l‘île au bord de la faillite devait taxer les dépôts bancaires entre 20 000 et 100 000 euros de près de 7%, presque 10% au dessus de 100 000 euros. Une exigence également vue d’un mauvais oeil à l‘étranger, notamment en Russie puisque beaucoup d‘étrangers fortunés ont des comptes à Chypre. Pour éviter que les gens ne se ruent dans les banques pour retirer leur argent elles sont fermées depuis dimanche et le resteront jusqu‘à jeudi.

Ce rejet du parlement n’est pas une surprise, tous les partis avaient fait part de leur intention de voter contre.
Un scandale est aussi venu émailler cette journée et devrait être commenté les jours prochains. Un journal chypriote indépendant affirme que le parti au pouvoir connaissait à l’avance le plan proposé par le FMI, l’UE et la BCE. Et que certains financiers et députés auraient sorti leur argent des banques pour ne pas être taxés.

Au total, ce sont 17 milliards d’euros dont Chypre a besoin pour faire face à sa dette. L‘île a demandé une aide européenne en juin, une aide de 10 milliards. Chypre est le 5ème pays à demander une aide des bailleurs de fonds internationaux.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Barack Obama très attendu en Israël