DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chypre: le ministre des finances cherche de l'aide en Russie

Vous lisez:

Chypre: le ministre des finances cherche de l'aide en Russie

Taille du texte Aa Aa

Les Chypriotes sont fiers de leurs députés, fiers qu’ils aient osé ce que les parlements grecs, portugais et espagnols n’ont pas osé faire: refuser les conditions d’un plan d’aide. En l‘échange d’un prêt de dix milliards d’euros, ce plan prévoyait une taxe exceptionnelle sur les dépôts bancaires. Pas un seul député n’a voté en faveur de ce plan.

“Nous sommes un exemple fort, pas seulement pour ce pays mais pour la Grèce, l’Italie, l’Espagne. Les gens peuvent résister.” affirme une manifestante.

La taxe devait s‘élever à 6,75% sur les dépôts bancaires de 20 000 à 100 000 euros, et à 9,9% au-delà de cette somme. Sur 55 députés, 19 se sont abstenus et 36 autres ont voté contre. Le président doit se réunir ce matin avec les chefs de partis.

Le président de l’Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem a réitéré sa proposition de lundi consistant à ne plus taxer les dépôts inférieurs à 100 000 euros: “C’est décevant, mais en même temps il est clair que l’offre de la zone euro et de l’Eurogroupe tient toujours.” a-t-il déclaré.

Le ministre chypriote des finances est parti mardi soir à Moscou en quête de soutien. La Russie avait déjà octroyé un prêt de 2,5 milliards d’euros à Nicosie en 2011. Moscou est particulièrement concerné par cette crise: une part importante des gros dépôts à Chypre est en effet détenu par des Russes.

Les Chypriotes sont fiers de leurs députés, fiers qu’ils aient osé ce que les parlements grecs, portugais et espagnols n’ont pas osé faire: refuser les conditions d’un plan d’aide. Il prévoyait en l‘échange d’un prêt de dix milliards d’euros une taxe exceptionnelle sur les dépôts bancaires. Pas un seul député n’a voté en faveur de ce plan.

“Nous sommes un exemple fort, pas seulement pour ce pays mais pour la Grèce, l’Italie, l’Espagne. Les gens peuvent résister.”

La taxe devait s‘élever à 6,75% sur les dépôts bancaires de 20 000 à 100 000 euros, et à 9,9% au-delà de cette somme. Sur 55 députés, 19 se sont abstenus et 36 autres ont voté contre. Le président doit se réunir ce matin avec les chefs de partis.

Le président de l’Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem a réitéré sa proposition de lundi consistant à ne plus taxer les dépôts inférieurs à 100 000 euros.

“C’est décevant, mais en même temps il est clair que l’offre de la zone euro et de l’Eurogroupe tient toujours.”

Le ministre chypriote des finances est parti mardi soir à Moscou en quête de soutien. La Russie avait déjà octroyé un prêt de 2,5 milliards d’euros à Nicosie en 2011. Moscou est particulièrement concerné par cette crise: une part importante des gros dépôts à Chypre est en effet détenu par les Russes.