DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Toujours pas de consensus à Chypre sur le plan de sauvetage

Vous lisez:

Toujours pas de consensus à Chypre sur le plan de sauvetage

Taille du texte Aa Aa

En plus de l’aide européenne de dix milliards d’euros, le gouvernement doit encore trouver 6 milliards. Parmi les pistes avancées, les dirigeants chypriotes proposeraient celle d’une fusion des deux banques principales du pays. L’objectif serait d’abaisser le montant de la recapitalisation. L’autre piste envisagée concerne la nationalisation des fonds de pension étatiques et semi-étatiques. Cette solution permettrait de faire rentrer trois milliards d’euros dans les caisses de l’Etat.

Vu d’Allemagne le problème de Chypre, c’est sa fiscalité. Le ministre des finances appelle à une refonte du modèle chypriote. “Les Chypriotes doivent comprendre que leur modèle économique, à savoir, une fiscalité faible pour attirer les investisseurs étrangers, ce modèle a échoué. Aujourd’hui, les banques du pays sont insolvables et l’Etat peut difficilement emprunter sur les marchés financiers. Et il faut que nous résolvions ce problème”, explique Wolfgang Schaüble.

Rassurés après le rejet du projet de taxation des dépôts bancaires, les chypriotes attendent désormais de voir à quoi rassemblera le plan B du gouvernement. Quant aux banques,
celles-ci pourraient rester fermées jusqu‘à ce qu’un accord soit trouvé.