DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Chypre cherche à tout prix des solutions pour éviter la banqueroute


Chypre

Chypre cherche à tout prix des solutions pour éviter la banqueroute

Restreindre les sorties de capitaux, c’est l’une des solutions proposées par le gouvernement chypriote pour sortir de la crise. Il y a deux jours, les députés avaient rejeté un projet de loi, qui prévoyait de taxer les petits épargnants. Un dispositif qui avait déclenché la grogne des Chypriotes. Cette fois, Nicosie veut contrôler les flux financiers et imposer des mesures de restrictions en cas d’urgence. Chypre doit trouver au plus vite 7 milliards d’euros sur les 17 milliards que va coûter le plan de sauvetage. Depuis le week-end dernier, l’inquiétude monte dans la population comme chez les salariés. La Popular Bank, deuxième banque du pays, est directement menacée de faillite dans les jours à venir. Elle vient de plafonner les montants des retraits dans ses guichets à 260 euros. L’ensemble des organismes bancaires ont fermé leurs portes, en attendant que le gouvernement arrête une solution.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

YouTube revendique un milliard de visiteurs uniques par mois