DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Enfin les débuts de Galileo

Vous lisez:

Enfin les débuts de Galileo

Taille du texte Aa Aa

Le système européen de navigation par satellite Galileo a franchi le 12 mars dernier “une étape fondamentale”, en déterminant, pour la première fois, une position au sol. Il faut au minimum quatre satellites pour déterminer une position en trois dimensions. Pour la toute première fois, une position au sol a été déterminée à l’aide des quatre satellites Galileo actuellement en orbite et des installations au sol qui leur sont associées.

Cette première détermination de la longitude, de la latitude et de l’altitude d’un point a été réalisée au Laboratoire de navigation situé sur par le centre technique de l’ESA, à Noordwijk (Pays-Bas).
A terme, Galileo comptera 30 satellites au total et devrait être en mesure de rivaliser en précision avec le système américain GPS.

Les premiers services initiaux de Galileo doivent débuter fin 2014 et le système devrait être pleinement opérationnel pour 2018.
Le programme est financé à 100% par la Commission européenne et mis en oeuvre par l’Esa