DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Flambée de violences intercommunautaires au Myanmar


Birmanie

Flambée de violences intercommunautaires au Myanmar

Une flambée de violences intercommunautaires fait au moins dix morts et des dizaines de blessés au Myanmar. Maisons en ruine, mosquées incendiées, la ville de Meiktila ressemble à un champ de bataille. À l’origine de ce déchaînement de haine, une querelle, dans un marché, entre un vendeur musulman et des clients.

La ville compte 80 000 habitants, dont près de 30 000 musulmans, qui cohabitaient sans difficulté jusqu‘à présent. Mais les tensions grandissantes entre la minorité musulmane et le reste de la population semblent avoir eu raison du calme de la municipalité.

Ces incidents surgissent dans un contexte de tension entre les Rakhine, l’ethnie bouddhiste de l‘État du même nom, et les Rohingas. Ces musulmans apatrides représentent l’une des minorités les plus persécutée au monde selon l’ONU. L’année dernière plus de 115.000 d’entre eux ont été déplacés dans l‘État Rakhine (ouest).

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nucléaire iranien: Khamenei "pas opposé" au dialogue avec Washington