DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Solaire : le chinois Suntech victime des surcapacités du secteur

Vous lisez:

Solaire : le chinois Suntech victime des surcapacités du secteur

Taille du texte Aa Aa

Après la filière allemande, c’est aujourd’hui la filière chinoise de l’industrie solaire qui est touchée avec la faillite partielle du géant Suntech qui a demandé le placement en redressement judiciaire de Wuxi Suntech, sa principale filiale de production en Chine. Le tribunal rendra son avis dans quelques jours mais Suntech, qui employait 17.000 salariés début 2012, va devoir se restructurer.

“A mon avis, je pense que le gouvernement de la région de Wuxi doit se focaliser sur ses propres problèmes, notamment le PIB local, les impôts, les questions d’emploi et les autres entreprises de la chaîne industrielle, explique Lian Rui, analyste chez Solarbuzz. Pour résumer, Suntech a contracté beaucoup de dettes et de prêts auprès de banques locales”

Suntech, 2 milliards de dollars de dettes et 1 milliard de pertes en 2011 pour un chiffre d’affaires de trois milliards. es. Le chinois est coté sur le Nasdaq depuis 2005 mais son titre n’est plus qu’une penny stock.

“La raison pour laquelle nous nous sommes développés si rapidement, raconte Zhang Huiming, professeur d‘économie, c’est que des pays européens comme l’Allemagne et l’Espagne avaient des politiques qui encourageaient l’utilisation de produits solaires. En d’autres mots, les gouvernements encourageaient une politique tournée vers la consommation”.

Après l’effondrement des acteurs allemands, et la perte de milliers d’emplois en France : c’est au tour des chinois, de payer la contraction du marché de l‘énergie solaire et la baisse des aides publiques. Depuis longtemps les fabricants chinois de panneaux solaires sont accusés de dumping par leurs concurrents européens et américains.