DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Barack Obama appelle à des compromis au Proche-Orient


Israël

Barack Obama appelle à des compromis au Proche-Orient

En visite au Proche-Orient, Barak Obama exhorte Israéliens et Palestiniens à avancer vers la paix. Mais le président américain n’apporte pas de véritable solution pour faire avancer un processus en panne depuis plusieurs années. Il a néanmoins livré un vibrant à des jeunes de Jérusalem avant de s’envoler pour la Jordanie.

“Vu les données démographiques à l’ouest du Jourdain, la seule façon pour Israël de survivre et de prospérer en tant qu‘État juif et démocratique, c’est la création d’une Palestine indépendante et viable (…) Les Israéliens doivent, eux, reconnaître que la poursuite de la colonisation est contre-productive pour la cause de la paix et qu’une Palestine indépendante doit être viable, avec de véritables frontières à définir”, a affirmé le président des Etats-Unis.

Un plaidoyer interrompu par un jeune protestataire arabe israélien qui a été expulsé. L’accueil n’a pas été beaucoup plus chaleureux dans les Territoires palestiniens. Barack Obama a été reçu par le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, mais aussi par des dizaines de manifestants hostiles à la politique américaine dans la région. À Bethléem certains militants d’un groupe d’extrême gauche brandissaient des pancartes conseillant au président américain de rester en dehors du monde musulman.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

France: Nicolas Sarkozy mis en examen pour "abus de faiblesse" dans l'affaire Bettencourt