DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Dans une vidéo, la "guerre de 3 jours" de Pyongyang pour prendre Séoul


Corée du Nord

Dans une vidéo, la "guerre de 3 jours" de Pyongyang pour prendre Séoul

La Corée du Nord ne se contente pas de menacer de frapper les bases militaires américaines au Japon et sur l‘île de Guam, dans le Pacifique, elle illustre sa menace par l’image, par la propagande.

Puissance de feu, déploiement de milliers de soldats, de tanks, de véhicules blindés… La vidéo s’intitule “Une guerre courte de trois jours”. Trois jours et trois étapes stratégiques pour prendre la capitale sud-coréenne Séoul, mais aussi quelques 150 000 américains, en otage.
Ce film de 4 minutes et a été posté sur Uriminzokkiri le site officiel du régime de Kim Jong Il.

Depuis deux mois, ce type de vidéos fleurit sur la toile nord-coréenne. On a pu notamment y voir la maison Blanche ou le Capitole dans un déluge de feu.

Après le tir réussi d’une fusée nord-coréenne en décembre, un test nucléaire réalisé le 12 février dernier – le troisième réalisé par Pyongyang – a attisé les tensions avec Washington et entraîné de nouvelles sanctions de l’ONU contre la Corée du Nord.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un candidat de Koh-Lanta meurt lors du premier jour de tournage