DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Démission du Premier ministre libanais, Najib Mikati

Vous lisez:

Démission du Premier ministre libanais, Najib Mikati

Taille du texte Aa Aa

Il avait déjà dit à deux reprises qu’il voulait démissionner, la troisième aura été la bonne. Le Premier ministre libanais Najib Mikati quitte sa fonction, trois mois seulement avant les élections législatives de juin.
Najib Mikati s’en va en laissant la préconisation de la mise sur pied d’un “gouvernement de salut national”.

“J’annonce la démission du gouvernement en espérant que cela fera prendre conscience aux principaux blocs politiques au Liban de la nécessite d’assumer leurs responsabilités et de faire preuve de cohésion pour éviter l’inconnu au Liban”, a dit Najib Mikati après un conseil des ministres.

Najib Mikati, de confession sunnite, dirigeait un cabinet dominé par le mouvement chiite Hezbollah. Ce sont des divergences au sein de ce cabinet sur l’organisation des législatives qui l’auraient poussé à partir, mais aussi la prolongation du mandat du chef des Forces de sécurité intérieures, le général Achraf Rifi. Ce mandat se termine à la fin du mois.