DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France : la droite s'indigne après la mise en examen de Nicolas Sarkozy


France

France : la droite s'indigne après la mise en examen de Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy est “sonné” par sa mise en examen. Son parti de droite, l’UMP, l’est sans doute encore plus, car l‘éventuel retour en politique de l’ex-président français risque d‘être beaucoup plus compliqué que prévu. La garde rapprochée de Nicolas Sarkozy se montre cinglante à l‘égard du juge qui l’a mis en examen pour abus de faiblesse à l’encontre de la milliardaire Liliane Bettencourt. Certains Français sont plus nuancés. “Aujourd’hui malheureusement, dit une femme, tous les politiques sont plus ou moins véreux, et je trouve ça très triste d’en arriver là. Je trouve que quand c’est la gauche, c’est le réglement de comptes avec la droite, quand c’est la droite, c’est le réglement de comptes avec la gauche”. “C’est logique, estime un autre Français, parce que je pense qu’il n’y a pas de fumée sans feu. D’un autre côté, il faut faire attention parce qu’on parle toujours de présomption d’innocence, et c’est vrai”. “Il y a peut-être un peu d’acharnement sur M. Sarkozy, qui a annoncé son retour en politique, pense un autre parisien. Peut-être que ce sera une épine dans le pied de M. Sarkozy pour pouvoir revenir sur le devant de la scène”

Nicolas Sarkozy est soupçonné d’avoir profité de la faiblesse de Liliane Bettencourt, en lui réclamant de l’argent pour sa campagne présidentielle de 2007. “C’est la deuxième fois qu’un ancien président français est mis en examen, explique Gianni Magi, correspondant d’Euronews à Paris. En 2007, Jacques Chirac avait été poursuivi pour emplois fictifs à la mairie de Paris, dont il était un ex-locataire. En 2011, il avait été condamné à deux ans de prison avec sursis”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Acquisition de TNK-BP par Rosneft : une bonne opération pour la Russie