DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Perpétuité pour un tueur en série cannibale en Russie


Russie

Perpétuité pour un tueur en série cannibale en Russie

Le tribunal de la région de Penza, située à plus de 600km au sud-est de Moscou, a condamné ce vendredi matin un jeune homme à la prison à perpétuité pour le meurtre de neuf personnes. Circonstance aggravante, Alexandre Bytchkov a aussi mangé le cœur de deux de ses victimes.

Selon des informations policières recueillies par l’agence de presse Reuters, le tueur en série aurait débuté sa macabre carrière après une rupture amoureuse. L’ancienne petite amie de Bytchkov aurait qualifié ce dernier de « mauviette ». Un qualificatif que Bytchkov n’aurait pas supporté.

Le jeune Russe de 24 ans a été arrêté en mars 2012 pour un vol commis dans un magasin. Lors de son interrogatoire, Bytchkov a rapidement avoué à la police être le coupable de plusieurs meurtres et que des corps calcinés se trouvaient dans son jardin à Belinsky, une ville située dans l’oblast (équivalent administratif d’une région en Russie) de Penza. Six corps ont été effectivement retrouvés, démembrés et portant des traces de cannibalisme.

Lors de l’enquête, la police a découvert neuf victimes de Bytchkov, et non six, tuées entre septembre 2009 et janvier 2012. Elles ont toutes le même profil : des mendiants, tués à l’aide d’un couteau puis dépecés.

Son journal intime, saisi par les enquêteurs, a été une pièce à charge dans son procès. Le tueur y avait écrit ses états d’âme : « Elle a dit que j’étais une mauviette, pas un loup. Je vais lui prouver le contraire. Peut-être qu’elle arrêtera de se plaindre et qu’elle comprendra que je suis un loup solitaire. » Il avait aussi couché sur le papier le fait d’avoir mangé le cœur et les biceps de deux de ses victimes.

Bytchkov n’est pas un cas isolé en Russie. D’autres affaires de tueurs cannibales ont émaillé les chroniques judiciaires du pays. En 2009, deux hommes ont été poursuivis pour avoir tué et mangé une jeune fille de 16 ans et en 2011 la police de Mourmansk, dans le nord du pays, a appréhendé un homme qui avait dévoré sa victime, repérée via un site de rencontre.

Prochain article

monde

Acquisition de TNK-BP par Rosneft : une bonne opération pour la Russie