DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Israël-Turquie : réchauffement diplomatique pas à pas

Vous lisez:

Israël-Turquie : réchauffement diplomatique pas à pas

Taille du texte Aa Aa

Il a dit oui, “trois fois oui”, souligne la presse turque. Benyamin Netanyahu s’amende et accepte les préalables requis par Ankara en vue d’une amélioration des relations entre la Turquie et Israël.
Ainsi s’amorce un processus de normalisation entre deux anciens alliés stratégiques dans les années 90.

“Israël s’est excusé conformément à nos attentes et en respectant nos conditions, admet le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan. A savoir des excuses, une compensation financière pour les familles des victimes du Mavi Marmara, et troisièmement, la fin du blocus israélien imposé aux territoires palestiniens.”

Le Premier ministre turc a ajouté qu’il se rendrait prochainement en Palestine.
Quant à renoncer aux poursuites judiciaires contre les responsables israéliens du raid sur le navire Mavi Marmara, ce n’est pas encore d’actualité selon Hüseyin Oruç, vice-président de l’organisation humanitaire IHH et représentant des victimes du Mavi Marmara :
“Nous n’allons pas abandonner le processus judicaire. Nous espérons des indemnisations pour tout le monde, et pas seulement pour les familles des victimes. Ceux qui étaient dans le bateau ont souffert, les membres de l’organisation humanitaire IHH ont souffert. Nous avons été critiqué par les gens, par les autorités, nos bateaux ont été endommagés.”

Reccep Tayyip Erdogan a précisé que si les engagements d’Israël étaient appliqués, la Turquie apporterait une contribution positive sur le plan judiciaire.
Soit un réchauffement diplomatique pas à pas.

“La crise née il y a près de 3 ans sur le Mavi Marmara semble pouvoir se résoudre après les excuses d’Israël, commente notre correspondant à Istanbul Bora Bayraktar. Reste à voir si les poursuites judicaires contre des officiels israéliens seront abandonnées ou non. La question, aujourd’hui, c’est de savoir si les relations entre Israël et la Turquie seront aussi bonnes que par le passé. C’est ce que nous verrons ces prochains jours.”