DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Réunion informelle à Dublin sur la levée de l'embargo en Syrie

Vous lisez:

Réunion informelle à Dublin sur la levée de l'embargo en Syrie

Taille du texte Aa Aa

Les ministres européens des Affaires étrangères se réunissent pendant deux jours à Dublin pour évoquer la levée de l’embargo sur les armes à destination de la Syrie. Le britannique William Hague et son homologue français Laurent Fabius se sont exprimés pour, afin d’aider les rebelles dans leur lutte contre le régime de Bachar Al-Assad

“Si nous levons l’embargo c’est pour permettre de débloquer la situation politique, d’aider les résistants pour qu’ils ne reçoivent plus des bombes de Bachar Al-Assad, et évidemment il faut des garanties sur le fait que ces armes ne doivent pas tomber dans des mains hostiles.” a déclaré Laurent Fabius.

Paris et Londres doivent convaincre leurs partenaires de leur capacité à maîtriser la destination du matériel qu’ils veulent livrer aux rebelles. L’Allemagne, la Suède et l’Autriche sont particulièrement réticentes: “Personne ne peut garantir que les armes livrées à l’opposition soient entre les bonnes mains. Personne ne peut le garantir et c’est l’une des préoccupations majeures des autres partenaires.” a déclaré Michael Spindelegger, le ministre autrichien des Affaires étrangères.

L’embargo actuel arrive à échéance le 1er juin. Si les 27 s’accordent sur un compromis, rien ne les empêche de faire évoluer les sanctions contre Damas avant cette date.

“Cette réunion étant informelle, aucune décision ne pouvait être prise. C’est d’ailleurs beaucoup trop tôt tant le dossier est complexe. Après avoir imposé le débat, Paris et Londres tentent de rassembler en y mettant les formes, on ne parle plus de lever l’embargo mais de l’amender.” constate Audrey Tilve, notre envoyée spéciale à Dublin.