DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Volte-face de la Russie : elle accepte de participer au sauvetage de Chypre


Russie

Volte-face de la Russie : elle accepte de participer au sauvetage de Chypre

Le président et le Premier ministre russe vont devoir “accorder leurs violons” sur la situation chypriote. Vladimir Poutine se dit finalement prêt à contribuer au plan de sauvetage, alors que Dmitri Medvedev ne décolère pas. Comme le souhaitait Chypre, la Russie pourrait assouplir les conditions de son prêt concédé à Nicosie en 2011. Cela n’empêche pas le Premier ministre russe de s’emporter: “Il semble que le vol de ce qui a déjà été volé se poursuit”, a critiqué Dmitri Medvedev lors d’une réunion de son gouvernement. “Nous devons voir comment toute cette histoire va se terminer, et quelles en seront les conséquences pour la finance internationale”. Une bonne partie des capitaux étrangers placés dans les banques chypriotes vient de Russie. Le plan de sauvetage financier devrait les ponctionner lourdement.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Centrafrique : chassé par les rebelles, Bozizé a fui au Cameroun