DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

En prison après avoir tourné un vrai-faux film pour frauder le fisc

Vous lisez:

En prison après avoir tourné un vrai-faux film pour frauder le fisc

Taille du texte Aa Aa

Cinq personnes ont été condamnées au Royaume-Uni pour fraude fiscale après avoir bénéficié de subventions et de crédits d’impôts pour un film qu’ils n’avaient aucune intention de filmer.

Leur plan était de déclarer faire un film pour 20 millions de livres britanniques afin de bénéficier de trois millions de subventions et de crédits d’impôts provenant de la British Film Commission.
Le film, lui, ne devait jamais voir le jour. Son titre, « Landscape of lies » (Un paysage de mensonges), aurait pu mettre la puce à l’oreille.

Lors d’un contrôle, le Fisc britannique a demandé à visionner le projet en question et s’est rendu compte de la supercherie. Lorsque le pot aux roses a été découvert, les malfrats avaient déjà reçu 1,7 millions de livres (2 millions d’euros) d’aides.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Une fois démasqués, les fraudeurs ont néanmoins eu le temps de réaliser un film dans une étrange tentative d’échapper à la prison. Le vrai-faux film, doté d’un mini-budget de 84 000 livres, mettait en scène des acteurs inconnus et une présentatrice de télévision.

La bande annonce, en anglais, est à voir ici :

Le film, bien que d’une qualité apparente qui reflète son petit budget, a néanmoins obtenu un « Silver Ace » au festival du film de Las Vegas.

Les faux producteurs, mais vrais malfrats, ont écopé de peines allant de six ans et demi et trois ans et demi de prison. Les acteurs du film n’étaient pas au courant de la supercherie.