DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

22 ans de prison pour deux anciens dirigeants serbes de Bosnie


Pays-bas

22 ans de prison pour deux anciens dirigeants serbes de Bosnie

Le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie n’a pas suivi l’accusation, qui réclamait la perpétuité. Les juges ont condamné Mico Stanisic à 22 ans de prison.

Au terme de trois ans et demi de procès, l’ancien ministre de l’Intérieur des Serbes de Bosnie a été reconnu coupable de “crimes de guerre” et de “crimes contre l’humanité” mais pas de “crime d’extermination”, pendant la guerre de Bosnie.

Son co-accusé Stojan Zupljanin, à l‘époque chef régional de la police, a écoppé d’une peine identique.

Le tribunal de La Haye a estimé que les deux hommes avaient contribué à la mise en place “d’un Etat serbe ethniquement pur”, et donc commis ou ordonné des atrocités envers les Musulmans, les Croates et les populations non-serbes de Bosnie. .

Mico Stanisic était un proche de Radovan Karadzic, le chef politique des Serbes de Bosnie, jugé actuellement pour génocide à La Haye.

Reste à savoir si le verdict sera confirmé en appel.
En février dernier, l’ancien chef d‘état-major de l’armée yougoslave avait été acquitté en appel après avoir été condamné à 27 ans de prison.

La guerre de Bosnie avait fait environ 100 000 morts.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La colère monte à Chypre