DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L’Etat français réduit sa participation dans Safran

Vous lisez:

L’Etat français réduit sa participation dans Safran

Taille du texte Aa Aa

L’Etat français a réduit sa participation dans Safran mais entend rester le principal actionnaire de la société constructrice de moteurs d’avions basée à Paris.

Avec la vente de 13 millions d’actions, soit 3,12% de sa participation dans Safran, le Ministère de l’Economie profite du grand bond de la valeur des options, qui ont augmentée de 40 pour cent pour la seule année 2012.

L’opération, première du genre par le gouvernement socialiste, a fait gagner au trésor public 448,5 millions d’euros. Parmi les acheteurs, de nombreux investisseurs internationaux, selon Bercy. L’Etat conserve néanmoins 27,08% de Safran.

L’année 2012 a été une année très positive pour le constructeur, qui a enregistré une augmentation de 15,5% du chiffre d’affaires et de 55% de son résultat net.