DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La colère monte à Chypre


Chypre

La colère monte à Chypre

Une manifestation, organisée par des partis politiques de gauche, a rassemblé environ 2500 personnes mercredi soir à Nicosie. Les manifestants se sont réunis devant le palais présidentiel pour dénoncer l’accord sur le plan de sauvetage signé entre leur gouvernement et les représentants de l’Union européenne, de la BCE et du FMI. Un véritable diktat, selon ces Chypriotes, furieux que l’accord final ne soit pas passé entre les mains du Parlement.

‘‘Ils ne nous ont pas demandé notre avis’‘, regrette une jeune femme. ‘‘Ils n’ont pas souhaité savoir si on trouvait cet accord bon ou pas.’‘

‘‘Ils nous ont forcés à accepter ces mesures d’austérité. Mais la population n’est pas responsable. Les banques devraient payer, pas la population’‘, ajoute cet homme.

Une femme estime que ‘‘le président Anastasiades a littéralement détruit la population.’‘

‘‘Non à la troïka, non au chômage’‘, ont notamment scandé les manifestants, qui pour certains se sont laissés gagner par l‘émotion.

Prochain article

monde

22 ans de prison pour deux anciens dirigeants serbes de Bosnie