DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La police belge abat un terroriste supposé


Belgique

La police belge abat un terroriste supposé

La police belge continue ses investigations à Anderlecht, dans l’agglomération bruxelloise, au domicile d’un homme d’origine algérienne de 30 ans soupçonné d’appartenir à des groupes terroristes.

L’homme a été abattu, ce mardi, par la police sur l’autoroute A8 entre Lille et Bruxelles au terme d’une course poursuite et d’une fusillade. Il était surveillé de près par la France, qui avait chargé la Belgique d’enquêter sur commission rogatoire.

“La police française le suspectait de faire partie d’une association de malfaiteurs à des fins terroristes”, explique Wenke Roggen la porte-parole du parquet fédéral. “Des armes, des munitions et un arsenal paramilitaire ont été trouvés chez lui”.

Son appartement d’Anderlecht a donc été passé au peigne fin et le quartier bouclé. L’homme vivait en Belgique mais circulait avec des plaques d’immatriculation françaises. Il aurait été impliqué, également, dans un vol à main armé, commis dans un restaurant de Bruxelles il y a une semaine. Une femme a été interpellée dans le cadre de l’enquête.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

J-1 avant la réouverture des banques à Chypre