DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les banques britanniques vont devoir trouver 25 milliards de livres sterling

Vous lisez:

Les banques britanniques vont devoir trouver 25 milliards de livres sterling

Taille du texte Aa Aa

Les banques britanniques vont devoir renforcer leurs fonds propres à hauteur de 25 milliards de livres sterling soit environ 30 milliards d’euros pour se mettre à l’abri des pertes provoquées par le coût des scandales qui ont terni l’image de la City londonienne et la crise de la zone euro. Ces 30 milliards d’euros permettront aux banques d’atteindre un ratio de 7% de fonds propres correspondant aux règles internationales édifiées par le comité dit de Bâle III.

“Je pense que le marché s’attendait à une sous-capitalisation plus importante pour le système bancaire britannique : de l’ordre de 60 milliards de livres, explique Oliver Burrows, analyste chez Rabobank. Quelques banques n’auront pas beaucoup de changements à apporter – par exemple Lloyds ne subira pas un gros impact – tandis que Barclays et RBS devront se restructurer fortement et particulièrement en réduisant leurs opérations de banque d’investissement”.

Les banques britanniques concernées vont donc devoir aller chercher 30 milliards d’euros pour se recapitaliser, et ce, avant la fin de l’année, a précisé la Banque d’Angleterre.
L’estimation des bénéfices des banques britanniques sous-capitalisées couvre déjà la moitié des 30 milliards d’euros nécessaires.

Tout de suite dans Business : les banques britanniques vont devoir trouver l‘équivalent de 30 milliards d’euros pour renforcer leurs fonds propres avant la fin de l’année.

EADS réforme sa gouvernance et s’affranchit du feu vert des Etats actionnaires pour mener sa stratégie.