DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouvel épisode dans la guerre médiatique de l'adoption entre la Russie et les Etats-Unis


Etats-Unis

Nouvel épisode dans la guerre médiatique de l'adoption entre la Russie et les Etats-Unis

Selon la télévision russe, ce jeune homme d’origine russe a dû fuir sa famille adoptive américaine de Pennsylvannie pour rejoindre sa grand-mère, car il se disait victime de mauvais traitements de la part de sa mère adoptive.

Alexandre Abnosov, âgé de 18 ans, affirme avoir été mis à la porte de son domicile d’adoption, où il vivait depuis l‘âge de douze ans. “Ma mère adoptive ne voulait pas que je me repose. Quand j‘étais assis tranquillement dans la salle à manger sans rien dire, sans rien faire, elle trouvait toujours quelque chose pour me crier dessus même sans raison”.

La mère adoptive recuse avoir mis son fils à la porte et précise qu’il a lui-même quitté le domicile familial.

L’affaire, très médiatisée en Russie, intervient alors que Moscou a interdit en décembre dernier les adoptions d’enfants russes par les Américains.

Cette loi se veut une réponse à la “liste Magnitski”, une législation américaine sanctionnant des responsables russes impliqués dans la mort en prison en 2009 de l’avocat Sergueï Magnitski.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Réactions contrastées après le tour de vis de David Cameron contre les étrangers