DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Objectifs climatiques : la Commission réfléchit à 2030


Le bureau de Bruxelles

Objectifs climatiques : la Commission réfléchit à 2030

Chaudière pour combustible issu du recyclage, capteurs solaires, pompe à chaleur géothermique… Dans la Maison des énergies renouvelables à Bruxelles, tout est conçu pour faire la part belle aux énergies propres.

“ Ici par exemple, c’est un système d’ombrage qui est appliqué et on peut voir que l‘électricité est produite sur toute la surface de la fenêtre. Elle est ensuite collectée et connectée au réseau de redistribution de l‘électricité “ , explique Kim Vanguers, responsable de la maison.

Et pourtant, on est encore loin de l’objectif européen sur la part des énergies renouvelables dans notre consommation. De 12,7% en 2011, elle doit passer à 20% en 2020. Parmi les meilleurs élèves, la Suède, la Roumanie et l’Estonie. En bas de liste, le Royaume-Uni et Malte.
Et l’Union européenne pense à la suite. Elle vient de lancer une consultation publique pour fixer l’objectif à l’horizon 2030. D’après les ONG environnementales, il devrait être de 40%.

“ Nous avons une infrastructure vieillissante, les prix du pétrole augmentent, nous sommes très dépendants des énergies fossiles que nous importons de l’extérieur, explique la commissaire européenne Connie Hedegaard. Donc, quoi que nous fassions, les prix de l‘énergie vont augmenter. Alors la question est : devons-nous le faire de manière intelligente ou pas ? “

Tout comme les objectifs de 2020, qui étaient fixés à 20%, ceux de 2030 concerneront outre les énergies renouvelables, la réduction des émissions de CO2 et les économies d‘énergie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Le chanteur Franco Battiato appelle Beppe Grillo a ne plus entraver la formation d'un gouvernement