DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Réactions contrastées après le tour de vis de David Cameron contre les étrangers

Vous lisez:

Réactions contrastées après le tour de vis de David Cameron contre les étrangers

Taille du texte Aa Aa

L’annonce d’un durcissement de la politique d’immigration du gouvernement britannique n’a laissé personne indifférent Outre-Manche. David Cameron va mettre en place des mesures plus sévères, notamment pour l’accès des étrangers au marché du travail et au service national de santé.

Pour cette coiffeuse, le chef du gouvernement conservateur a eu raison. Elle soutient l’idée d’un donnant-donnant entre travail et droits sociaux.

A contrario, cette dame se dit préoccupée. “S’ils nous coupent les allocations chômage, comment allons nous faire, je suis inquiète, seule ma fille travaille actuellement”.

Le gouvernement Cameron veut arrêter le versement de l’aide perçue par un immigré au chômage au bout de six mois. Il envisage aussi de rendre payants les soins dispensés à l’hôpital et la nécessité d’avoir une assurance santé privée.

Des propositions auxquelles ce commerçant est favorable : “Personne ne peut accepter que des gens arrivent, qu’ils passent devant des citoyens britanniques alors que ces derniers sont inscrits sur des listes parfois depuis quatre ou cinq ans”.

Un durcissement qui intervient alors que le parti anti-européen ne cesse de monter en puissance.