DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie : échec de Bersani, à Napolitano de mener les discussions

Vous lisez:

Italie : échec de Bersani, à Napolitano de mener les discussions

Taille du texte Aa Aa

En Italie, la balle est désormais dans le camp du Président de la république.
Même s’il n’a pas renoncé à la charge qui lui avait été confiée, Pier Luigi Bersani reconnaît son échec à former un gouvernement.
Après près d’une semaine de discussions infructueuses avec les autres partis politiques, le secrétaire général du Parti Démocrate, s’en remet désormais à Giorgio Napolitano, qui devrait donc organiser une nouvelle série de négociations dès ce vendredi.

“J’ai naturellement fait part au président du résultat du travail de ces jours-ci, des consultations, qui n’ont abouti à aucun résultat probant. Je lui ai aussi fait part des difficultés liées à des blocages ou des conditions que je n’ai pas pu considérer comme acceptables. De fait, le président a estimé qu’il devait, lui-même, mener des vérifications directement et immédiatement”, a déclaré Pier Luigi Bersani.

Et parmi ces “conditions inacceptables”, celles posées par Silvio Berlusconi. En échange de son appui au gouvernement, le parti du Peuple de la liberté (PdL) souhaitait obtenir la présidence de la République.

Quant à Beppe Grillo, pas question de collaborer avec les grands partis. Le chef du Mouvement 5 étoiles estime même que l’Italie peut se passer d’un gouvernement, et doit compter sur son Parlement pour voter la loi électorale et d’autres mesures d’urgence.