DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Turquie dément des expulsions de réfugiés syriens

Vous lisez:

La Turquie dément des expulsions de réfugiés syriens

Taille du texte Aa Aa

La Turquie dément avoir renvoyé de force des centaines de Syriens dans leur pays. Selon Ankara, 60 réfugiés auraient volontairement décidé de regagner la Syrie après les heurts de mercredi dans le camp d’Akcakale.

Mais face à la multiplication des récits d’expulsion, le Haut commissariat de l’ONU aux réfugiés se dit profondément préoccupé.

“Des expulsions vers la Syrie, si elles ont eu lieu, seraient contraires aux principes du droit international. Nous rappelons aux réfugiés qu’il est de leur responsabilité de se conformer à la loi en Turquie. Et nous soutenons le recours aux règles nationales pour punir les crimes commis,” a déclaré Melissa Fleming, porte-parole de l’organisation.

Selon Ankara, les heurts ont éclaté quand les gardes ont refoulé 200 Syriens qui tentaient d’entrer dans le camp déjà surpeuplé. Mais selon les réfugiés, la police est venue disperser une manifestation contre la précarité des conditions de vie dans le camp, après la mort d’un enfant dans l’incendie d’une tente provoqué par un court-circuit électrique.