DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bosnie : un Monténégrin écope de 45 ans de prison pour crimes de guerre


Bosnie-Herzégovine

Bosnie : un Monténégrin écope de 45 ans de prison pour crimes de guerre

On le surnommait “le monstre de Grbavica”. Veselin Vlahovic, 44 ans, chef de guerre monténégrin, a été condamné à 45 ans de prison. Ce tribunal de Sarajevo l’a reconnu coupable du meurtre de 31 personnes, du viol de 13 femmes, il a également été condamné pour torture sur des dizaines de civils en 1992 à Grbavica et Vraca, deux secteurs de Sarajevo occupés par des serbes. 65 chefs d’accusations avaient été retenus contre lui. Il a été arrêté en Espagne en 2010.

“C’est la peine maximale, et c’est honteux qu’il n’y ait pas de peine de mort, déplore Bakira Hasecic, Président de l’Association des femmes victimes de guerre.
On l’aurait sorti d’ici et pendu pour que cela serve d’exemple aux jeunes générations.”

Ce tribunal, chargé de juger les crimes de guerre en Bosnie, a été établi en 2005 pour soulager le tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie à La Haye.
Durant la guerre des Balkans, de nombreux Monténégrins se sont ralliés aux Serbes contre les Bosniaques, les Croates et les Albanais du Kosovo.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La mésaventure des pêcheurs lettons, coincés sur la banquise