DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie : Napolitano se donne le temps de la réflexion

Vous lisez:

Italie : Napolitano se donne le temps de la réflexion

Taille du texte Aa Aa

Le président italien n’a toujours pas dénoué la crise politique dans la péninsule. Georgio Napolitano fait un break, pour réfléchir, après avoir consulté hier les principaux partis. On ne sait pas s’il s’exprimera aujourd’hui. L’urgence, c’est de désigner un gouvernement pour l’Italie, dans l’impasse depuis les élections de février. Le centre-gauche de Bersani répète qu’il ne veut pas s’allier avec la droite de Berlusconi :

Les contrastes importants et les affrontements entre les forces politiques au cours des dernières années font qu’il n’est pas souhaitable de chercher à former une grande coalition avec les partis politiques traditionnels, dit Enrico Letta, du Parti Démocrate. Cela ne serait pas le choix du changement que le pays a demandé.”

Quant au mouvement protestataire Cinq Etoiles, il refuse tout alliance, il veut le pouvoir pour lui tout seul :
“Nous réitérons notre détermination à ne pas donner un vote de confiance aux gouvernements politiques ou pseudo-technocrates, dit Vito Crimi. Nous sommes prêts à voter des lois individuelles au parlement qui suivent notre programme, y compris la réforme de la loi électorale, une loi anti-corruption et des lois sur les conflits d’intérêt “

Une des hypothèses, ce serait un gouvernement nommé par le président Napolitano, avec à sa tête une personnalité neutre, avant de nouvelles élections d’ici un an. Mais il faut faire vite, le président est à un mois de la fin de son mandat, pour ne rien arranger !