DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Centrafrique : le putschiste rendra le pouvoir dans 3 ans

Vous lisez:

Centrafrique : le putschiste rendra le pouvoir dans 3 ans

Taille du texte Aa Aa

Le nouvel homme fort de la Centrafrique promet de remettre le pouvoir en 2016, au moment de la présidentielle. Michel Djotodia, un ancien fonctionnaire ayant basculé en 2005 dans la rébellion est le nouveau maître du pays, depuis la prise de Bangui dimanche.

Devant 2000 à 3000 personnes, Michel Djotodia a promis qu’il n’y aurait pas de chasse aux sorcières contre les proches du président déchu : “Je lance un appel patriotique et fraternel pour que les citoyens qui ont choisi l’exil rentrent au pays.”

Une semaine après le putsch, la vie reprend son cours, même si la situation sanitaire menace de se déteriorer. Les personnels manquent encore dans les hôpitaux, ils ont peur de revenir travailler, et Carla Haddad Mardini, de la Croix Rouge Internationale, raconte que
“es hôpitaux de Bangui sont complètement dépassés. Nous avons entendu dire que les couloirs sont remplis de patients. Nos médecins sur le terrain disent qu’il n’y a pas d’eau courante dans la ville, ni dans les hôpitaux. L‘électricité est de plus en plus rare.
le carburant est de plus limité”.

Après plusieurs jours de pillage, un calme relatif est revenu dans les rues, où 78 corps ont été ramassés depuis ce fameux 24 mars. Les patrouilles mixtes de rebelles et d‘éléments de la force africaine régionale sécurisent la ville.