DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Kénya : le président élu Kenyatta appelle à l'unité

Vous lisez:

Kénya : le président élu Kenyatta appelle à l'unité

Taille du texte Aa Aa

Pâques oblige, c’est dans une église de Nairobi que le nouveau président kényan, Uhuru Kenyatta, s’est pour la première fois adressé au pays.

La victoire de l’homme le plus riche du pays a été validée ce samedi par la Cour suprême. Il sera investi le 9 avril quatrième président du Kénya, 51 ans après son père, qui fut le premier.

Expliquant vouloir travailler pour tous les Kényans, y compris ceux qui ont contesté la régularité du scrutin, il les a appelé à l’unité et les a remercié “pour avoir contribué à maintenir la paix, avant, pendant et après l‘élection.”

Une paix relative. Dimanche matin encore des échauffourées ont éclaté à Kisumu, fief du candidat défait à la présidentielle, Raila Odinga. Hier dans cette ville, la répression policière a fait deux morts parmi ses partisans, qui protestaient contre la décision de la Cour suprême.

“Ils ont payé Mutunga, le président de la Cour suprême ! Même les enfants se sont rendus compte qu’ils volaient l‘élection. Ils ont bourré les urnes avec de faux bulletins ! Les preuves étaient sous les yeux de tous et nous en avons gardé quelques unes !” s’insurgeait dimanche matin Ben Onyango, un sympathisant d’Odinga.

En 2007, les affrontements post-électoraux avaient fait plus de 1200 morts. La justice internationale poursuit d’ailleurs le nouveau président pour crime contre l’humanité pour son rôle dans ces violences. Uhuru Kenyatta doit en répondre cet été à La Haye.