DERNIERE MINUTE

Bénéfice record en 2012 pour l'américain Fanny Mae qui revient de loin

Vous lisez:

Bénéfice record en 2012 pour l'américain Fanny Mae qui revient de loin

Taille du texte Aa Aa

C’est l’un des signes les plus clairs de la reprise immobilière aux Etats-Unis. Fannie Mae, l’une des principales victimes de la crise des subprimes, fait à nouveau des bénéfices. En 2012, le spécialiste du rachat de crédits hypothécaires a enregistré 17,2 milliards de dollars de profits : 13,4 milliards d’euros. C’est le plus gros bénéfice de l’histoire de ce géant de la finance immoblière aux Etats Unis : son premier depuis 2006.
Fannie Mae et son frère plus petit, Freddie Mac, retrouvent la le chemin de la croissance.
Les deux établissements ont remboursé respectivement 1/3 et 1/4 des sommes colossales prêtées le Trésor américain qui les a sauvés de la faillte en 2008.