DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crise politique en Italie : Giorgio Napolitano abat son joker

Vous lisez:

Crise politique en Italie : Giorgio Napolitano abat son joker

Taille du texte Aa Aa

L’Italie va-t-elle réussir à sortir de l’impasse politique? Cinq semaines après les élections législatives, le pays n’a toujours pas de gouvernement. Pier Luigi Bersani ayant jeté l‘éponge, c’est désormais à un groupe de dix experts de tenter de trouver des solutions à cette crise. Ils sont reçus aujourd’hui par le président de la République, Giorgio Napolitano, qui a choisi de nommer des personnalités de tous bords comme le président de l’Institut de statistiques ISTAT, le chef de l’Autorité de la concurrence, ou un dirigeant de la Banque d’Italie. On trouve aussi dans ce collège de ‘‘Sages’‘ des représentants des grands partis politiques : la Ligue du Nord, le Parti démocrate, un membre du gouvernement Monti, ou encore un représentant du Peuple de la Liberté. Aucune femme en revanche, ce qui a valu au chef de l’Etat d’essuyer certaines critiques.

Ces dix experts seront divisés en deux groupes de travail : le premier se concentrera sur les réformes institutionnelles, alors que le second sera chargé des mesures économiques. Leur objectif : trouver un consensus, et obtenir le soutien des différents partis, qui sont engagés, pour l’instant, dans un véritable dialogue de sourds.

Le leader du parti anti-système, Beppe Grillo, n’a pas manqué, sur son blog, de tourner en dérision ce collège de ‘‘Sages’‘. De son côté, le PDL de Silvio Berlusconi y voit un moyen de gagner du temps et de tranquilliser les marchés.