DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La mixité dans les collèges et les lycées à Gaza, c'est fini


Gaza

La mixité dans les collèges et les lycées à Gaza, c'est fini

La loi qui impose la séparation entre garçons et filles dans les écoles de la bande de Gaza est entrée en application ce lundi. Les enfants seront séparés dès l‘âge de 9 ans. Cela concerne tous les établissements, y compris les écoles chrétiennes et celles tenues par les Nations Unies.

La mesure a été voulue par le Hamas, le mouvement islamiste qui dirige ce territoire palestinien. “Nous avons organisé de nombreux ateliers, explique Waleed Mezher, conseiller du ministre de l’Education. On s’est entouré d’avis d’experts. Et tous recommandent une séparation des garçons et des filles après l‘âge de 9 ans”.

En tout cas, tous ne sont pas du même avis. Les militantes féministes, par exemple, dénoncent cette mesure qui, selon elles, s’inscrit dans un contexte d’“islamisation de la société”. “C’est la continuité d’une politique fondée sur la séparation, sous prétexte d’interdire la mixité, estime ainsi Zeinab al-Ghoneimi, défenseur des droits des femmes à Gaza. Le ministre et ceux qui ont fait cette loi justifient cette ségrégation en affirmant que c’est bénéfique pour la société”.

Le Hamas a imposé plusieurs mesures conservatrices, en invoquant la religion. Parmi ces mesures, l’obligation pour les jeunes filles de porter de longues robes traditionnelles ainsi qu’un foulard sur la tête.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Venezuela: la bataille pour l'après-Chávez est lancée