DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La tension monte d'un cran en Cisjordanie après la mort d'un prisonnier politique palestinien


Cisjordanie

La tension monte d'un cran en Cisjordanie après la mort d'un prisonnier politique palestinien

De violentes émeutes ont éclaté ce mardi à Hébron en réaction à la mort d’un prisonnier de haute sécurité palestinien qui purgeait une peine de prison à vie en Israël.

Des heurts ont également éclaté à Jérusalem-Est, à l’entrée de la Vieille ville.

Ce décès a par ailleurs déclenché des mouvements de protestation dans des établissements pénitentiaires où sont emprisonnés des détenus politiques palestiniens.

Enfin à Gaza, un groupe armé a lancé une roquette sur le sud d’Israël sans faire de blessé.

Le Président palestinien Mahmoud Abbas a tiré à boulet rouge sur le gouvernement israëlien. “Un gouvernement arrogant, intransigeant et tyrannique, en particulier contre les prisonniers qui luttent pour la liberté dans les prisons israéliennes”, a-t-il dit.

Mahmoud Abbas a aussi imputé la mort du détenu Abou Hamdiyeh au gouvernement de Benjamin Netanyahu. Ex-général des forces de sécurité de l’Autorité palestinienne. Abou Hamdiyeh souffrait d’un cancer. “Celà a été dur d’apprendre sa mort, car nous attendions qu’ils soit libéré pour être soigné à l’extérieur”, explique sa soeur.

Abou Hamdiyeh avait été arrêté en 2002 et condamné à la perpétuité en 2007 pour tentative de meurtre. Il était accusé d’avoir recruté des activistes qui devaient commettre un attentat dans un café de Jérusalem en 2002.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Russie : plus qu'un musée, une salle de jeux du bon vieux temps