DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hollande et la démocratie française fragilisés par l'affaire Cahuzac


France

Hollande et la démocratie française fragilisés par l'affaire Cahuzac

Comment l’exécutif français va-t-il se dépétrer de l’affaire Cahuzac – du nom de l’ancien ministre du Budget qui a avoué avoir menti concernant un compte bancaire en Suisse ? La stratégie de l’Elysée, c’est apparemment de chercher à isoler au maximum Jérôme Cahuzac, faire admettre que ni le président, ni le Premier ministre n‘étaient au courant. Avant de s’envoler ce mercedi pour un voyage officiel au Maroc, le président François Hollande s’est exprimé brièvement et fermement. “(Jérôme Cahuzac) a trompé les plus hautes autorités du pays : le chef de l’Etat, le gouvernement, le parlement et à travers lui tous les Français. C’est une faute impardonnable, c’est un outrage fait à la République d’autant que les faits reprochés sont eux-mêmes intolérables.”

Jérôme Cahuzac a ouvert un compte dans une banque suisse en 1992, un compte transféré ensuite dans un autre établissement également situé en Suisse. L’existence de ce compte non déclaré a été révélée il y a plusieurs mois par le site d’information Médiapart. Celui qui était alors ministre du Budget a toujours nié. De nombreuses personnalités politiques et médiatiques ont également mis en doute le travail d’investigation de Médiapart. D’où le sentiment d’amertume du directeur de la rédaction, Edwy Plenel. “C’est un coup dur pour la République tout simplement, dit-il. Cela montre que la France est une démocratie de basse intensité. Une démocratie vivante, c’est celle où non seulement on peut faire des révélations, mais où dès que quelque chose est révélé, les contre-pouvoirs se mettent en branle, font en sorte que la justice travaille et que la sanction tombe”.

“A l’origine de ce séisme politique, explique Gianni Magi, correspondant d’euronews à Paris, il y a une enquête journalistique tout ce qu’il y a de plus classique”. “Ce séisme, ajoute-t-il, pourrait avoir des conséquences non seulement sur le gouvernement en place mais aussi sur toute la classe politique française”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Afghanistan : une cinquantaine de personnes tuées lors de l'attaque d'un tribunal