DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Kaesong : une source précieuse de devises pour Pyongyang

Vous lisez:

Kaesong : une source précieuse de devises pour Pyongyang

Taille du texte Aa Aa

Le complexe industriel de Kaesong est devenu le dernier foyer de crispation dans la péninsule coréenne. Cette zone industrielle située en territoire nord-coréen à 10km de la frontière avec la Corée du sud, a été inauguré en 2004 dans une volonté symbolique d‘établir une coopération entre les deux Corées.

Kaesong accueille environ 53.000 employés Nord-coréens encadrés par plusieurs centaines de sud-coréens. Les produits fabriqués vont de la confection à l‘électronique en passant par la chimie.

Le complexe de Kaesong a rapporté depuis 2004 en équivalent dollars, plus d’un milliard et demi d’euros à la Corée du Nord qui facture en dollars aux entreprises du sud. Pyongyang profite également des 62 millions d’euros gagnés chaque année par les salariés nord-coréens de Kaesong puisque ces salaires sont versés aux autorités qui payent ensuite les salariés du complexe.

A Kaesong, le travail est payé 144 dollars mensuels alors que le salaire moyen nord-coréen se situe entre 30 et 50 dollars. Quelle part les autorités de Pyongyang reversent-elles aux salariés de Kaesong ?
En 2012, la Corée du Nord a réclamé le paiement de 160.000 dollars d’impôts aux huit sociétés les plus anciennes de Kaesong.