DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Kosovo : échec du dernier round de négociations à Bruxelles

Vous lisez:

Kosovo : échec du dernier round de négociations à Bruxelles

Taille du texte Aa Aa

Le 17 février 2008, le Kosovo proclamait unilatéralement son indépendance vis-à-vis de la Serbie et la majorité albanophone jubilait. Mais cinq ans plus tard, la question de la minorité serbe du Kosovo reste un obstacle majeur à la normalisation des relations entre Pristina et Belgrade. Les premiers ministres kosovar et serbe ont de fait quitté Bruxelles mardi soir sans avoir scellé d’accord. Belgrade réclamait une autonomie très poussée pour les 50.000 Serbes du Kosovo, y compris une autonomie judiciaire et policière. Une ligne rouge pour les autorités kosovares. Le dialogue n’est pas rompu, mais il en prend un coup. Et à l’image de la ville divisée de Mitrovica, c’est la crainte d’une sécession du nord du Kosovo qui ressurgit.
De son côté, l’Union européenne continue de mettre tout son poids dans la balance. Elle conditionne l’ouverture des négociations d’adhésion avec la Serbie au règlement du dossier kosovar.
Nous avons interrogé Simon Rico, rédacteur en chef adjoint du Courrier des Balkans. Pour voir l’interview, merci de cliquer sur la vidéo.