DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Branle-bas de combat britannique et américain contre Pyongyang

Vous lisez:

Branle-bas de combat britannique et américain contre Pyongyang

Taille du texte Aa Aa

Londres veut conserver son système de dissuasion nucléaire en raison des tensions coréennes. Le gouvernement britannique estime que la menace nucléaire n’a jamais été aussi importante depuis la fin de la guerre froide, d’où l’importance de sauvegarder le programme baptisé “Trident”.

La Grande-Bretagne n’est pas la seule sur le qui-vive. Les Etats-Unis, directement visés par la rhétorique va-t-en guerre de Pyongyang, consolide son dispositif de défense dans le Pacifique. Dans les semaines à venir, Washington va déployer un système anti-missiles sur sa base de Guam. Une mesure dite “de précaution”. “La Corée du nord poursuit sa périlleuse rhétorique, et certaines de ses actions ces dernières semaines présentent un véritable danger”, explique le secrétaire américain à la Défense, Chuck Hagel.

Le mois dernier, le régime de Kim Jong-Un a déclenché l‘état d’alerte maximale pour son armée. Il a orienté ses missiles sur des cibles américaines et annonce la réouverture de ses installations nucléaires à Yongbyon.