DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le secteur bancaire au coeur d'une enquête à Chypre


Insight

Le secteur bancaire au coeur d'une enquête à Chypre

A Chypre, la banque centrale a assoupli les restrictions sur les mouvements de fonds pour les entreprises notamment. L’enquête sur les responsables de la faillite du système bancaire vient, elle, de commencer. On cherche des coupables de cette crise qui affecte en partie les plus fortunés.

Selon Peter Vanden Houte, économiste en chef chez ING, “le fait que les gros déposants – qui ont été mis à contribution – vont perdre jusqu‘à 40% de leur argent, cela va décourager les investisseurs étrangers dans les années à venir. Je pense que le secteur financier va être affecté par une perte de crédibilité mais aussi par le fait que les investisseurs sont entrain de perdre de l’argent.”

Cette ponction sur les gros comptes bancaires ne servira pas de modèle pour des sauvetages ultérieurs. C’est ce qu’a rappelé le président de la Banque centrale européenne. Mais pour la petite île, le mal est fait.

“Nous pouvons imaginer que l‘économie chypriote va chuter de plus de 20% dans les prochaines années, s’inquiète Peter Vanden Houte. Ce qui va entraîner une augmentation de la dette publique. Il se pourrait donc qu’au final on ait besoin d’un deuxième plan de sauvetage.”

Selon la Commission européenne, la première tranche d’aide pourrait être versée à Nicosie dès le mois de mai. En attendant, c’est l’inquiétude qui domine à Chypre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Insight

Le mensonge de Jérôme Cahuzac jette l'opprobre sur la République exemplaire