DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les comptes internet de Pyongyang piratés


Corée du Nord

Les comptes internet de Pyongyang piratés

“Il menace le monde alors que son peuple meurt de faim.” C’est ce statut que l’on a pu lire ces derniers jours sur les pages de réseaux sociaux utilisés habituellement par le régime nord-coréen pour sa propagande. Les comptes Twitter et FlickR de Pyongyang ont été piratés pour faire apparaître un avis de recherche offrant une récompense fictive d’un million de dollars pour la capture du dirigeant Kim Jong Un.

Certaines de ces supercheries étaient signées du nom d’anonymous. Difficile pourtant de vérifier si le groupe de hackers le plus connu, et le plus craint de la planète, est à l’origine de ces piratages.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les greniers de la cathédrale de Sienne ouverts au public