DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La bourde du président uruguayen.


Argentine

La bourde du président uruguayen.

L’Incident diplomatique a été frôlé de peu entre l’Uruguay et l’Argentine. Lors d’une récente conférence de presse, le président uruguayen, Jose Mujica, bien connu pour son franc-parler, s’est fait piéger. Ne réalisant pas que la micro était ouvert, il a affirmé à propos de son homologue argentine, Cristina Kirchner, qu’ elle était une “vieille mégère”, “pire encore que son borgne” de mari, Nestor Kirchner – Ce dernier souffrait en effet d’un fort strabisme – Et Jose Mujica de poursuivre allègrement que le défunt politicien avait “plus de sens politique que la présidente argentine” qui est selon lui “têtue comme une mule”. Cette déclaration a été rapidement reprise par tous les medias et à tourné en boucle sur les réseaux sociaux. Si l’Argentine a fait savoir qu’elle trouvait ces commentaires “inaccepatbles et injurieux”, Jose Mujica a refusé de s’excuser.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Transferts secrets de la CIA: grâce présidentielle italienne