DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A Washington, la galère des automobilistes

Vous lisez:

A Washington, la galère des automobilistes

Taille du texte Aa Aa

A Washington DC, les lieux de pouvoir sont partout. Et une profession y détient un pouvoir particulier, inattendu : les contractuels. Les amendes dépassant les 100 dollars sont monnaie courante, les véhicules sont fréquemment envoyés à la fourrière. Et bien plus encore qu‘à New York, Los Angeles ou Chicago, trouver une place de parking s’apparente à un vrai cauchemar.

Un conducteur constate qu’il vient de recevoir quatre amendes. “ Voyons… Quatre fois 100 dollars d’amende ! Je suppose que la ville a besoin de recettes. Ca fait 400 dollars en tout !”

Une autre automobiliste raconte : “ C’est cher, les places sont dures à trouver et si vous allez au garage en centre-ville, c’est au moins 13 ou 15 euros.”

“ C’est un système draconien et sans pitié, dit un autre habitant. La ville sait qu’elle n’a pas besoin de construire de nouvelles places de parking, elle ne le veut pas parce que elle engrange des millions d’euros du système.”

Beaucoup d’habitants de Washington DC accusent en effet la ville, en déficit chronique, de profiter des problèmes de parking pour se refaire une santé financière. 400 000 habitants, banlieusards ou touristes circulent dans la capitale fédérale chaque jour.

“ Visiter Washington DC est une bonne idée, y circuler en voiture est nettement moins judicieux, conclut notre correspondant Stefan Grobe. Et se garer est un vrai calvaire. La meilleure chose à faire est donc de prendre un taxi.”

1.40