DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Election présidentielle au Monténégro sur fond de crise économique

Vous lisez:

Election présidentielle au Monténégro sur fond de crise économique

Taille du texte Aa Aa

Les Monténégrins votent ce dimanche pour élire un nouveau président. Quelque 511 000 électeurs sont appelés aux urnes pour ce scrutin.

La lutte contre le crime et la corruption et redresser la situation économique du pays sont les grands défis qui attendent le prochain président.

Filip Vujanovic de l’Union démocratique des socialistes
(DPS, gauche) brigue son troisième mandat consécutif à la tête de cette ex-république yougoslave.

Le chef de l‘État sortant est crédité de 55% des intentions de vote face à Miodrag Lekic, ancien ministre des Affaires étrangères et unique candidat de l’opposition.
Miodrag Lekic se présente sans étiquette à cette présidentielle.

“Pour moi, c’est Filip Vujanovic évidemment, c’est le seul qui le mérite et qui travaille pour le Monténégro. Le second candidat est très très compliqué”, dit un Monténégrin.

«Nous pensons que Miodrag Lekic veut réconcilier le Monténégro et améliorer les conditions de vie de son peuple. Filip Vujanovic est là depuis de nombreuses années et il n’a rien fait”, réplique un autre.

“L’insatisfaction est grande. Nous sommes une société divisée, il n’y a pas de classe moyenne, il y a beaucoup de gens pauvres qui vivent des poubelles. C’est si triste au 21ème siècle, nous parlons trop de démocratie, d’argent, ce n’est pas bon”, analse un troisième.

Les deux candidats briguent un mandat de cinq ans à la présidence dont les prérogatives sont essentiellement protocolaires.