DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mort d’un journaliste anglais lors d’une immersion avec les SDF


Royaume-Uni

Mort d’un journaliste anglais lors d’une immersion avec les SDF

Il voulait témoigner du quotidien des sans-abris en passant une semaine auprès d’eux. Lee Halpin, un jeune journaliste de 26 ans, a été retrouvé mort mercredi dernier, soit seulement trois jours après le début de son immersion, dans un hôtel délabré de Newcastle (nord de l’Angleterre).

Si, dans le cadre de cette enquête, la police britannique a annoncé samedi l’arrestation de deux hommes âgés de 26 et 30 ans pour vente de drogues disponibles sur ordonnance, un ami du jeune documentariste, Daniel Lake, a quant à lui avancé dans la presse locale la possibilité qu’il soit mort d’hypothermie, les températures ayant brutalement chuté jusqu’à -4°C cette semaine au Royaume-Uni. La mort naturelle reste donc la piste privilégiée.

"Aller jusqu’au bout de mon sujet"

Dans une vidéo postée sur YouTube dimanche 31 mars, Lee Halpin expliquait que son reportage était destiné à être présenté dans le cadre d’une candidature pour un poste de journaliste d’investigation de la chaîne Channel 4.

“Je suis sur le point de passer une semaine dans la peau d’un sans abri du West End de Newcastle. Je vais dormir à la dure pendant une semaine, chercher ma nourriture et utiliser les même services que les gens dans cette situation utilisent”, racontait le jeune homme, depuis son salon. “Je vais interagir avec autant de sans-abri que possible et m’immerger dans ce mode de vie aussi profondément que je pourrai.”

Lee Halpin avait conscience du caractère dangereux de sa démarche et l’assumait : “Certains penseront que c’est très courageux de ma part. C’est l’impression que je veux laisser : ma volonté d’aller jusqu’au bout de mon sujet”.

Le jeune homme se lance donc dans cette aventure tête baissée, armé d’un simple sac de couchage prêté par un ami quelques jours avant. Ce sera la dernière fois que cet ami le verra vivant.

"L’ultime sacrifice"

Il voulait prouver son courage et ses talents de journaliste d’investigation pour intégrer la rédaction de Channel 4, qui demande aux candidats de réaliser un reportage ou une enquête dont ils sont fiers. Comme indiqué explicitement sur son site, la chaîne recherche quelqu’un qui n’a pas “froid aux yeux” et qui n’a pas peur de se frotter aux difficultés du terrain. “Nous sommes attristés par la mort tragique de ce reporter en herbe. Nos pensées vont à sa famille”, a réagi un porte-parole de la chaîne.

Selon Daniel Lake, Lee Halpin “a fait le sacrifice ultime en essayant de sensibiliser le public à la situation que vivent d’autres personnes”. Le journaliste avait affirmé avoir interrogé une association caritative pour sans-abri au sujet de la montée du nombre de SDF et des probables répercussions de la “bedroom tax” sur ce nombre. Selon les chiffres de l’association Crisis, l’année dernière, près de 2 300 personnes dormaient dans la rue en Grande-Bretagne.

Prochain article

monde

John Kerry presse la Turquie et Israël de normaliser leurs relations