DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nucléaire: dialogue de sourds entre l'Iran et les grandes puissances


Kazakhstan

Nucléaire: dialogue de sourds entre l'Iran et les grandes puissances

Dialogue de sourds entre l’Iran et les grandes puissances autour du programme nucléaire iranien controversé. Les deux journées de pourparlers entre les deux camps au Kazakhstan se sont achevées dans l’impasse.
Catherine Ashton, la représentante de la diplomatie européenne qui dirige les négociations pour les grandes puissances, a précisé que les positions des deux camps “restaient très éloignées sur le fond. Nous avons conclu que les représentants de toutes les parties allaient rentrer dans leur capitale pour évaluer où se situe le processus”.

L’Iran et les pays du groupe 5+1, à savoir les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU plus l’Allemagne, ne sont pas parvenus à se mettre d’accord sur la date et le lieu de la prochaine rencontre
“S’ils veulent gagner la confiance des Iraniens, ils doivent éviter une attitude hostile envers eux, a déclaré le négociateur en chef de Téhéran. C‘était le sujet principal dans nos discussions et nous l’avons toujours évoqué.”
Alors que les puissances occidentales et Israël soupçonnent l’Iran de vouloir fabriquer l’arme atomique, Téhéran estime qu’il a le droit d’enrichir l’uranium.
Des experts estiment qu’une perçée dans les discussions est peu probable avant l‘élection présidentielle iranienne de juin.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Journée de vote au Monténégro