DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Commission européenne invite Lisbonne à respecter le programme d'austérité

Vous lisez:

La Commission européenne invite Lisbonne à respecter le programme d'austérité

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre portugais Pedro Passos Coelho n’a pas l’intention de renoncer à la rigueur, après le revers infligé par la Cour Constitutionnelle. La Commission européenne a d’ailleurs demandé à Lisbonne hier de respecter les objectifs définis dans le cadre du plan de sauvetage de 78 milliards d’euros accordé en 2011. “La poursuite de la mise en oeuvre déterminée de ce programme est la condition préalable à une décision sur
l’allongement des échéances financières du Portugal, ce qui faciliterait le retour du Portugal sur les marchés financiers et la réussite des objectifs du programme”, précise un communiqué de la Commission.

Pedro Passos Coelho a indiqué qu’il “chargerait les ministères de poursuivre les réductions de dépenses pour compenser” les conséquences de la décision de la Cour constitutionnelle.
Une décision rendue vendredi soir. Les juges ont censuré quatre des neuf mesures d’austérité contenues dans le budget annuel présenté par le gouvernement. Ils ont considéré comme contraire à la Constitution la suppression des 14e mois de salaires versés aux fonctionnaires et aux retraités et une réduction des allocations chômage et maladie. Ces mesures d’austérité devaient entraîner des économies allant de 900 millions à 1,3 milliards d’euros, selon les estimations.

Avec AFP et Reuters