DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Kenya : le nouveau président, inculpé de crimes contre l'humanité, prête serment


Kenya

Kenya : le nouveau président, inculpé de crimes contre l'humanité, prête serment

La cérémonie était joyeuse mais solennelle. C’est dans un stade proche de la capitale que le nouveau président du Kenya, Uhuru Kenyatta, a prêté serment ce mardi. Une quinzaine de chefs d’Etat et de gouvernement africains s‘étaient déplacés, mais aucun dirigeant européen ou américain. Les Occidentaux ne tenaient pas à se montrer aux côtés d’un président inculpé par la Cour pénale internationale pour crimes contre l’humanité. Uhuru Kenyatta est accusé d‘être impliqué dans les violences post-électorales de la présidentielle de 2007.

En dépit de cette inculpation, Uhuru Kenyatta devient, à 51 ans, le plus jeune président du Kenya. Il a suivi le chemin de son père, également père de l’indépendance du pays, puis premier chef de l’Etat kenyan.
Uhuru Kenyatta promet de coopérer avec la justice internationale, et d’assister à son procès. Les pays occidentaux attendent de voir.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Serbie: un vétéran de la guerre tire sur sa famille et ses voisins, au moins 13 morts